Libérons Les Parpaings #1 / Soirée de soutien à la Casa Consolat

Libérons Les Parpaings #1 / Soirée de soutien à la Casa Consolat

LIBÉRONS LES PARPAINGS! #1

Soirée de soutien à LA DÉVIATION
pour son projet d’achat du lieu
Casa Consolat / Mercredi 25 avril 2018 / 18h-00h

Ouverture des portes 18H00 / Concert 19H00>20H00 / Repas à partir de 21H00>23H / 22H Présentation du projet et discussion / Projections toute la soirée au Garage Imaginaire.

Cette soirée à La Casa Consolat est la première d’une suite d’activités hors-les-murs de La Déviation qui a pour objectif de présenter notre projet et sa pérennisation.
Nous voulons poursuivre les rencontres, alors nous venons vers vous en centre ville !

La Déviation est un lieu de recherches et de création artistique indépendant établi sur les hauteurs de L’Estaque, dans les quartiers nord de Marseille.

Depuis trois ans, une quinzaine d’artistes de tous bords ont oeuvré bénévolement à l’aménagement de lieux fonctionnels et accueillants : un studio de musique, un studio de danse, un théâtre, un atelier d’arts visuels, un grand espace polyvalent de travail et de sortie de résidences ainsi qu’un bar associatif, La Guinguette. Les occupants actuels partagent des espaces de travail dans une volonté d’autogestion et de collectivisation des outils de production.
Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, La Déviation et son équipe souhaitent aujourd’hui pérenniser le projet en achetant le lieu et pour cela, recherchent activement des fonds pour rassembler un apport et pouvoir contracter un prêt.

En venant à cette soirée, vous soutenez cette initiative alternative ! Nous vous invitons à venir découvrir et soutenir le projet de La Déviation autour d’un bon repas et d’un chouette concert, comme de coutume à La Casa Consolat et à La Déviation.

Prix d’entrée de soutien: 5 euros
Repas : coûtant/soutien
Adhésion à la Casa Consolat obligatoire et à prix libre.

A cette occasion, le collectif de musiciens Dolce Clifford, aura le plaisir de vous présenter leurs arrangements du répertoire joué par le célèbre trompettiste Clifford Brown. Six musiciens en formation sextette (Hannes Mölsä (trompette), Felipe Léon Ortega (saxophone alto), Pierre Ballis (saxophone alto), Guillaume Bireaud (piano), Jean-Brice Cordier (contrebasse) et Julian Biscaro-Balle (batterie), ouvriront les festivités. Nous continuerons avec un bon repas concocté par la chef Héloïse. Le Garage Imaginaire sera également ouvert ; espace de projections d’images d’archives des activités du lieu de la Déviation.

+ info:

Casa consolat

1 rue consolat, 13001 Marseille

http://www.ladeviation.org/
http://casaconsolat.org/

Ateliers de printemps – Flore & Jardinage – La Déviation

Ateliers de printemps – Flore & Jardinage – La Déviation

ATELIERS DE BIODIVERSITÉ – FLORE ET JARDINAGE, ÉPISODE 2

Du 23 au 27 avril 2018
De 10h à 16h

Ce qui vous attend:

– Des nouvelles expériences afin de mieux comprendre la nature environnante.

– Nous continuerons à découvrir comment vit le potager.

– Semis du mois d’avril, le repiquage, éclairage plantations, le travail du compost, d’autres ballades pour se questionner sur l’environnement et la nature qui nous entourent.

– Et encore plus d’expérimentations artistiques.

C’est ce que la Déviation propose la première semaine des vacances de printemps.

Pour enfants entre 6 et 12 ans

Programme détaillé à venir.

125€ prix conseillé, 100€ prix minimum, 150€ prix de soutien
Inscriptions obligatoires – Places limitées.

Informations et réservations au 06 20 36 34 83 ou gwen@studiochagal.com

Intervenants : Edwin Cuervo – artiste plasticien
Gwenaëlle Le Gal – paysagiste DPLG

Au plaisir de vous accueillir.

Concert : Finisterre Tango et atelier danse avec Federico Quijano

Concert : Finisterre Tango et atelier danse avec Federico Quijano

Concert: Finisterre Tango et atelier danse avec Federico Quijano

Stage tango contemporain avec Federico Quijano
Première partie: structure, interprétation et connexion.
Seconde partie: atelier du mouvement: improvisation.

https://open.spotify.com/artist/1pAivyR14tmOkc1kX6Xmwd?si=4EjINJ27TlCq8FX0sCgqww

Actuellement en tournée européenne, Finisterre Tango, un sextet de tango contemporain venu de Buenos Aires vous invite à la Déviation pour un concert exceptionnel !

Né en 2011, Finisterre Tango est représentatif du tango en train de se créer en ce moment même à Buenos Aires, qui s’ancre dans le présent. Les membres du groupe sont musiciens, chanteurs, compositeurs ou poètes et sont le reflet de la vivacité actuelle du tango en Argentine, ensemble ils interprètent un vaste répertoire de leurs propres compositions chantées ou instrumentales et se produisent sur les grandes scènes, les festivals et milongas.
Finisterre crée un tango qui invite au bal, et qui s’apprécie tout aussi bien en concert. Il donne à voir un spectacle puissant et tanguero.

Si vous aimez le tango que vous le dansiez ou non, venez les découvrir !

Atelier de tango : débutants et intermédiaires à 18h30.
AVEC FEDERICO

Concert à 20h, suivi d’une milonga jusqu’à minuit.

L’équipe de la Déviation propose comme toujours un repas à prix libre.
Soirée à prix libre pour les artistes + adhésion à l’association à prix libre.

Cercle de lecture – L’esthétique de la résistance

26233707_915879828588010_6101223000594175163_oTous les lundis soir à partir de 20h

jusqu’au 25 juin

L'idée est de créer un cercle de lecture afin de constituer un espace d'échange, de recherche et de critique ouvert à tous. Même si les sujets abordés demeurent ouverts, il s'inscrit dans un désir de construire collectivement des outils pour penser ce qu'on nomme l'art et le politique. À ce titre, notre première lecture sera L'esthétique de la résistance de Peter Weiss.

"La voie qui libérait nos esprits de l'oppression était politique. Tout ce qui se référait à des poèmes, des romans, des tableaux, des sculptures, des morceaux de musique, des films ou des drames devait d'abord faire l'objet d'une réflexion politique. Pour nous ce n'était que tâtonnements, nous ne savions pas encore à quoi devait servir ce que nous découvrions, nous comprenions seulement que, pour être utile, cela devait venir de nous-mêmes."

L'esthétique de la résistance est écrit de 1971 à 1981. La narrateur y raconte le mouvement ouvrier de 1919 et l'échec de la révolution socialiste allemande jusqu'à 1945, fin de la deuxième guerre mondiale, du point de vue d'un ouvrier, résistant au fascisme. Dans cette tentative de nommer cette Histoire d'injustices et d'échecs du XXe siècle, le protagoniste ne cesse de se questionner sur l'art et comment il est possible de l'utiliser pour une résistance aux systèmes totalitaires. Ainsi nous traversons la Grèce antique avec Héraklès, passons par la Renaissance avec Brueghel ou Piero della Francesca jusqu'à la Guerre de l'Espagne et Pablo Picasso. Une intime affinité se dessine à travers les siècles et au-delà des nations entre l'histoire de l'art et l'histoire de l'émancipation des hommes et des femmes.

"Eurysthée, son cousin, récitait des poèmes d'une voix larmoyante et s'accompagnait d'une lyre qu'il jouait faux, mais Héraclès à qui Linons, le maître, voulait faire accroire que la seule liberté qui existât était celle de l'art, lui enfonça si rudement le chapeau sur les yeux qu'il lui brisa l'os nasal et lorsque le maître continua à affirmer que l'art devait de tous temps être apprécié indépendamment des troubles du moment, il le culbuta dans la fosse à purin et le noya pour montrer que les beaux esprits privés d'armes étaient incapables de tenir tête à la plus élémentaire violence."

Loin des canons d'un réalisme socialiste, mais également loin d'une leçon de l'Histoire de l'art, ses réflexions esthétiques nous regarde plus qu'un peu. Il s'agit d'abord d'apprendre et de juger par nous-même ce qui nous sert. Aucune vérité ou connaissance ne peut être exposée et transmise. Toute connaissance demande à ce que nous faisons le chemin nous-même. Comme disait Heiner Müller: "Faites des erreurs, mais vite ! Comment voulez-vous apprendre quelque chose sinon ?"

"Pour ceux dont on disait qu'ils avaient toujours besoin de quelque chose à quoi ils puissent croire, qu'ils puissent vénérer, on donnait des parades sur les places publiques, un spectacle superbe de chars de combat, de heaumes à plumes, d'étendards, et des discours enflammés exprimaient l'espoir de voir bientôt éliminés les derniers conjurés qui faisaient obstacle au renouveau et le souverain fit savoir à ceux qui étaient fatigués et affamés qu'il s'occupait d'eux et souffrait avec eux et, étonnés et muets, ceux qui écoutaient apprirent que ce qui s'était abattu sur eux c'était l'état d'exception."

Avant de pouvoir questionner, à partir du roman de Peter Weiss, ces politiques culturelles actuelles avec leurs actions culturelles et autres phénomènes, nous allons, comme les protagonistes du roman, essayer de comprendre et formuler des hypothèses ensemble sur les œuvres et au-delà. L'esthétique de la résistance, une des "plus subversives histoires de l'art", nous sert de socle à partir duquel nous pouvons commencer à travailler et peut-être pouvoir construire un espace politique rare...

Amenons des choses à manger pour partager à côtés des mots, des choses à mordre.

La Déviation fête ses 3 ans !

La Déviation fête ses 3 ans !

Pour fêter les 3 ans et le retour du printemps, La Déviation invite tous les musiciens qui sont passé par ici depuis notre ouverture à revenir jouer le temps d’une soirée.

ENTRE DEUX TRAINS

Le temps s’étire à L’Estaque.
Entre deux trains s’écoule une nuit.
———————————

°° ! LA DEVIATION FÊTE SES 3 ANS ! °°
Du 31 mars au 1er avril 2018
21h00 // 06h00 – une nuit de concerts
°° PRIX LIBRE °° // Sortie Définitive
———————————
Sous la blancheur de la lune ronde
nous serons sur notre 31
pour vous convier à danser

Concerts éclectiques, électriques et délicieux mis à l’honneur
offerts à nos oreilles par celles et ceux qui sont
au cours de ces 3 ans passé un jour ici.

Ici La Déviation vous convie aussi
dans sa guinguette illuminée
au lancement du crowdfunding pour l’achat du lieu !
———————————
Joueront pêle mêle

Terracanto Millevoci (polyphonies paysaannes italiennes)
Piel Canela (Rumba gitane)
IRANHE (musiques improvisées de Vincent Roussel & co)
Brass Koulé (fanfare des caraïbe)
VOOGT Phabrice Petitdemange et VOOGT Madely Schott (expérimental électromystique)
Sirius Void (rock psychédélique)
Cocoboer (punk poétique)
DJ vynils des caraïbes

++ Surprises & entractes ++
———————————
Venez en train, à pied, en bus (plutôt qu’en voiture) !

Départ le 31 mars à 20h31 gare st charles
arrivée prévue à 21h à La Déviation
Retour le 1er avril prévu à 5h30 à L’estaque Riaux – Casteljeon / bus 35 ou à 7h29 à L’estaque gare

Le Cabaret de la dernière chance. Episode II: Le Retour

Le Cabaret de la dernière chance. Episode II: Le Retour

Le collectif Ô Peuchère!, l’Île de la ligne, la Déviation et S.O.S Célibataires
présentent

Le CabaReT dE La DerNièRe CHaNcE
ÉPISODE II : LE RETOUR.
(avec des numéros à couper le souffle)

Tout en contribuant à ressusciter le music-hall marseillais autrement que par les traditionnels numéros de dressage de sardines géantes ou des numéros de bulle de savon de Marseille, le collectif Ô Peuchère s’efforce de relancer la carrière d’artistes injustement ignorés du grand public mais dont l’immense talent méritait bien de leur offrir une toute dernière chance.

Samedi 24 mars 2018 à 20 h 30
Entrée plein tarif : 5 €/ Demi-tarif pour les chômeurs, les dépressifs et les enfants de moins de 25 ans sur présentation d’un justificatif. Places V.I.P. avec vue sur la mer : 7,50 € TTC

Repas à prix libre à partir de 20h.

Soirée Tango, Rencontre de Tipicas et Milonga

Soirée Tango, Rencontre de Tipicas et Milonga

"Rencontre de tipicas"
Tipica Lunes (Marseille) et Tipica de Toulouse
Orchestres-école de tango direction: Fernando Maguna

Las Tipicas sont des orchestres-école de tango. L'atelier, dirigé par Fernando Maguna, s'adresse à tous musiciens amateurs ou professionnels qui souhaiteraient découvrir ou se perfectionner dans l'interprétation de cette musique, en développant la technique et musicalité par le jeu en groupe.
Des arrangements originaux, écrits pour ce genre de formations sont travaillés et permettent d'aborder ainsi différents styles et époques: Di Sarli, Pugliese, D'agostino, Troilo, Piazzolla, etc...
La «Parrilla» (improvisation organisée, particulière au tango) aura également sa place dans le répertoire de l'atelier.

Cette rencontre de Tipicas sera :
- Précédée d'ateliers Tango niveau débutant et avancé.
- Suivie d'une milonga musicalisée par les orchestres.

L'équipe de la Déviation propose comme toujours un repas à prix libre : Menu en cours.

L'accès à cette soirée (ateliers, rencontre de tipicas et milonga) est à prix libre + adhésion à l'association à prix libre aussi !

Ateliers de biodiversité – Flore et jardinage

28423019_940306669478659_5663394435707945958_o

Les enfants aiment mettre les mains dans la terre pour y faire pousser des plantes, de petits légumes, des herbes aromatiques. Ils aiment la découverte et ont soif d’aventure. 

C’est ce que la Déviation leur propose la seconde semaine des vacances d'hiver.

Des ateliers de jardinage, de construction, des balades en pleine nature, des expériences scientifiques, pour mieux comprendre et se questionner sur l’environnement et la nature qui nous entourent.

Pour enfants entre 6 et 12 ans
Du 5 au 9 mars
De 9h30 à 12h30
Sauf le mercredi 9h30 à 15h30 (Prévoir pique-nique).

Voir le programme au format pdf ici 
http://studiochagal.com/wp-content/uploads/2018/02/atelier-la-Déviation-1.pdf

120€ prix conseillé, 80€ prix minimum, 150€ prix de soutien
Places limitées - Inscriptions obligatoires
Info et résa: 06 20 36 34 83 ou gwen@studiochagal.com

Intervenants : Edwin Cuervo - artiste plasticien
Gwenaëlle Le Gal - paysagiste DPLG

Concert Jack Latimer & Old Fish Jazz Band

27164311_921462854696374_2865570951469896257_o
 Le 10 février à 20h

 
Entrée et repas à prix libre.
 
 
Le jazz, à ses origines est un mélange de blues, des musiques de la vieille Europe, de fanfare de parade, de musique créole... c'est l'histoire de la rencontre de tous les peuples dans une New Orleans ouverte et dévergondée. Pour la raconter, Jack Latimer vient d'Australie et chante dans la tradition de Bessie Smith, en s'accompagnant de sa guitare à la manière "finger picking". Il s' entoure ce soir de jazzmen européens issus du groupe Old Fish Jazz Band.