Prochains événements

  1. Le Grand Vide de la Rentrée

    septembre 21 à 10 h 35 min
  2. Marteau Matraque en Concert

    septembre 27 à 20 h 00 min - 23 h 55 min
  3. France et Melting Mind en Concert

    octobre 4 à 20 h 00 min - 23 h 55 min
  4. Concert – Sortie de résidence – Le Grand 8

    octobre 5 à 20 h 00 min - 23 h 00 min

Evénements

Concert – Sortie de résidence – Le Grand 8

Concert – Sortie de résidence – Le Grand 8

// sam 5 oct – à partir de 19h //

Composé de musiciens improvisateurs de la région sud-est, Le Grand 8 a été fondé il y a 3 ans, dans l’urgence et le désir d’ouvrir un espace de jeu et d’expérimentation collective. Il explore et développe un langage musical basé sur des règles d’écoute et de conscience du collectif qui permettent d’improviser en grand nombre, sans direction extérieure.

L’ensemble vient investir l’espace de la Déviation, le temps
d’une mini-résidence et d’une performance avec des danseurs. Deux jours d’exploration musicale et corporelle, d’élaboration d’un langage commun loin des cadres qui favorisent la reproduction des habitudes.

En concert, Le Grand 8 nous offre une musique sous-tendue par des liens invisibles, faite de matières singulières, de jeux de contrastes, de porosité, et de mémoires communes ; une musique qui libère l’imagination, l’envie, la créativité et l’audace !

Avec Vincent Laju, Emmanuel Cremer, Soizic Lebrat, Bastien Boni, Guillaume Lys, Julie Avril, Catherine Jauniaux, Philippe Lemoine, Laurent Charles, François Wong, Geneviève Sorin, Nicolò Terrasi, Ed Williams, João Fernandes, Cati Delolme, Vincent Roussel, Raymond Boni.

Grand Huit sera en résidence à la Déviation les 4 et 5 octobre pour travailler avec les danseurs Bernard Menaut, Isabelle Cavoit, Blaise Powell, Bertrand Lombard, Noémie Lambert, Patricia Guanel, Pascal Deletage, Marie Bosque et Aldo Thomas.

Cet événement fait parti du temps fort « Grand Vertige » qui aura du 3 au 5 octobre 2019 : le jeudi 3 octobre lors d’une rencontre avec l’ensemble UN au GMEM, le vendredi 4 octobre avec les danseurs à Musique en fabrique lors des sessions mensuelles du collectif et le 5 octobre à la Déviation.

France et Melting Mind en Concert

France et Melting Mind en Concert

//ven 4 oct – 20h //

France 
Avec une instrumentation qui se soucie peu des modèles formatés rock et des choix de compositions à mille lieux de ces mêmes formats, France impose son intelligence et sa radicalité dans un déploiement sonore enivrant et imperturbable.Expérimenter France en concert trouble l’idée de simples mouvements répétitifs, et fusionne les sentiments d’oppression et d’euphorie.Une musique au bourdonnement actif faisant l’effet d’une sorte de roue de diligence insaisissable. Les trois membres de France sont actifs dans divers collectifs d’artistes d’Auvergne et de la région Rhône-Alpes. On retrouve certains d’entre eux dans les groupes Tanz Mein Herz, Jéricho, Toad, Zizi, Omerta… »

 

 

MELTING MIND
psychedelic acid synth/ tape experience

MM is a long-standing collaboration between Lonktaar mastermind M. Mazzani  and Jooklo Duo (V. Genta / D. Vanzan) in the form of a close collective featuring a few very well selected guest visitors.
Born in the wet and xeroxed lands of the Polesine marshes (Eastern Italy)  in winter 2010 this project has been always « in between the lines » during the years , and now its gloriously reactiveted !!
Glossy and rubberish synth lines, odd distorted trashy saxophones and aborted tapes sparkling of fictional fluo colours splattering up your brain.
Free form umpredictable music for the unpredictable listener!
Other vibes and ear memorabilia comes from cats, chicks, plants, old vinyl records purchased from some jackal around, and scourged reels… for true noise lovers.

The line up of the band for this tour is:

David Vanzan // tape-echo, synth, filters
Virginia Genta // electric sopranino sax, distortions
Michele Mazzani // tapes, analog sampling, radios, synth
Matteo Poggi // tape-echo, synth
Marteau Matraque en Concert

Marteau Matraque en Concert

La Déviation cherche les coups et invite MARTEAU MATRAQUE,
Fanfare punk formée en 2006 aux multiples influences allant entre autre du FreeJazz à Tom waits, on vous laisse tapoter le terrain..

« Le troisième album de Marteau Matraque, Danse ta colère, offre avec son esthétique résolument punk un précipité de la force de frappe de ce groupe qui n’a pas de contondant que le nom. Sous la forme d’une petite fanfare qui fait parfois songer à la rencontre improbable entre De Kift et le Youngblood Brass Band, Marteau Matraque mélange toujours efficacement la batterie hyperbolique d’Emmanuel Scarpa et les bouillantes écorchures du baryton de Damien Sabatier. Un morceau comme « Black », où s’exprime la puissance du tromboniste Olivier Bost et du trompettiste Baptiste Sarat, pourrait même évoquer une plus grande formation. Shoot d’énergie garanti. »
Franpi Barriaux – Citizen Jazz

« On oublie et on prend un bon coup de Marteau Matraque, nouvel album, nouveau coup de bonheur pour les oreilles et les sens ; et comme ce n’est pas tous les jours dimanche dans l’univers discographique, DANSE TA COLÈRE nous remplit d’émoi. La voix de Damien Grange, entre Tom Waits et John Greaves, donne un beau relief au groupe. J’adore ce sens de la chanson déstructurée sur fond de jazz cinglé-cinglant, un trio de cuivres et une batterie avec une belle énergie, des points de ruptures, free jazz et ambiances punk garantis. Frénétiquement bon pour la santé. »
Bruno Pin – 491

« Marteau Matraque, c’est plus qu’un groupe : c’est un concept à lui seul. À la lecture du titre de ce nouvel album, on pouvait s’attendre à un truc de gros vénères avec le combo riffs bourrins et postillons dans le micro. Mais l’esprit Marteau Matraque est bien plus subtil : les bonhommes livrent des textes loufoques sur fond fanfare free jazz. C’est sans conteste surréaliste, punk, burlesque. Sur Burn Babar, on s’enivre de “l’odeur des cadavres”, alors que dans Chien crapaud, on décrit avec une voix à la Tom Waits le “tango des animaux”. Joliesse et agressivité se côtoient ; “Ma tronche comme un buvard, aime se faire foutre” diront-ils. Les mots s’enchaînent de manière spontanée et irréfléchie, comme de l’écriture automatique sur fond groovy. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu ce genre d’initiative dans l’hexagone. Il était temps ! »
Isabelle Bigot – Longueurs d’Ondes

Avec :
Damien Grange (voix)
Baptiste Sarat (trompette)
Olivier Bost (trombone & composition)
Damien Sabatier (saxophone baryton)
Emmanuel Scarpa (batterie)

https://marteaumatraque.bandcamp.com/
https://www.youtube.com/watch?v=adtlSnmK_-A
https://www.youtube.com/watch?v=RUlXz9aIjDY

Le Grand Vide de la Rentrée

Les feuilles quittent les arbres, la nuit se penche dangereusement sur l’heure de l’apéritif , de vos vacances il ne reste que de pâles souvenirs et un bronzage approximatif, les températures chutent… Ca y est c’est l’hiver !

Allez!

Il faut tourner la page, prendre un nouveau départ !
Oust !
Tabula rasa !
Il faut faire de la place ! Poussez les murs, faites rentrer la lumière !

Plein gaz!

-Vous êtes convoqués-

RENDEZ-VOUS
Samedi 21 Septembre à partir de 10h35,

Nous commencerons par faire le vide ensemble et rendrons aux espaces de la Déviation leur clarté originelle.

Tout objet n’ayant trouvé leur usage ou leur propriétaire sera invité à quitter les lieux par quelques manière que ce soit!

Sont concernées :

A-les personnes susceptibles de n’être les propriétaires des objets entreposé mais ayant oublié d’en être usagé

B-les personnes qui veulent user des objets en les déplaçant, en devenir propriétaire, pour un instant seulement ou plus …

C- les maniaques, les fous du rangements, les toqués d’étagères, les pro du Tetris, les manutentionnaires compulsifs

ET

Le soir, avec tout ce petit beau monde nous allons festoyer, dîner…

Pour s’assurer que les vacances sont finies, et qu’on aura plein de place pour danser.

Bref tu te reconnais ou pas, viens affronter le grand vide de la rentrée c’est une bonne manière de se rencontrer, de découvrir les recoins cachés d’un espace magique et peut être dotés de trésors…

Tout est nouveau, tout est possible,
Tout fout le camp !

Bisous

Pour venir :
La Déviation
210 chemin de la nerthe
13016 L’Estaque – Marseille

# Accès en transport public :
ALLER : en train, depuis Gare St Charles (10min) + 15min de marche. OU en bus 35 ou 535 départ de Bourse (30min – arrêt Estaque Castejons) + 10min de marche.
RETOUR : en bus, arrêt Estaque Castejons.
# Accès en voiture : il y a de la place pour se garer dans la rue. Il est préférable de stationner après la Déviation, plutôt qu’avant, pour ne pas gêner les voisins).