Prochains événements

  1. Rencontres de poésie

    octobre 28 à 18 h 00 min - 23 h 00 min

Evénements

Rencontres de poésie

Rencontres de poésie

Un vingt-huit octobre deux mille dix-sept écrit en toutes lettres
(Poésie hors de la scène et poésie hors du livre)

Avec un vivier d’artistes : Agathe Amazias, Jenny Braizat, Andrea Franzoni, Sharmila Naudou, Maxime Reverchon et Sacha Steurer.

À LA DEVIATION / Le 28.10.2017 / De 18 h à 23 h

18 heures, accueil du public, 19 heures, début des lectures.

Après une semaine de résidence à la Déviation (se rencontrer, échanger, prendre le temps de trouver l’espace du texte), le groupe de 6 jeunes artistes ouvrent les portes de leurs univers d’écriture et de lecture.

Entrée prix libre. Restauration sur place.

AGATHE AMAZIAS
Les filles de dieu
Agathe Amazias commence à écrire ses états d’âme pour échapper à la nuit de son sexe. Happée par les ténèbres, instruite par elles, elle est ravie par ce qu’elle perçoit. Elle fait le pari de croire au pouvoir de transfiguration de l’écriture dans sa vie. Vivre et écrire en somme, pour ne pas devenir ventriloque de son époque.
Les filles de dieu lui ont été dictées une nuit par des voix qui l’assaillaient. Ce poème poursuit une expérience offensive des affects. Un poème en guise de cri.

JENNY BRAIZAT
La femme invisible ou celui qui écrit dans ta tête
Lecture d’un texte aux corps et voix multiples.
Un, les yeux.

Deux, le feu, trois, le nom.
Le vent arrive du début du monde.
L’aboiement des chiens, la nuit, agrandit l’espace.
Un troupeau de nuages s’est figé dans le ciel, ici, il est plus grand qu’ailleurs.

Quatre, les enfants.
Carillon glas déchets organiques verre vieux bars boucheries chats plastique pluie roses marteau métal rouille.

Les étoiles sont revenues. L’heure habituelle pour couper des têtes, moitié de nuit,
encore des poux.
Et cinq, les oiseaux.

« Nous sommes des questions à n’en plus finir », dit la mère du premier homme.

ANDREA FRANZONI
THE POET IS PRESENT = création de) POESIE DIRECTE
Une Table (feuille, stylo, imprimante)
Deux Chaises &
Le Spectateur

J’ouvrirai l’atelier privé du poète (main, tête et langue) pour une tentative de poésie directe. Au lieu de partir de l’intérieur mental de l’écrivain, pour atteindre ensuite la réalité, espérant une fonctionnalité esthétique indirecte, je partirai du Réel (sa timidité, ses impositions) pour former avec le spectateur une communication poétique (révélation ou invention) qui lui sera adressée, dont il sera « le champ », point de départ et lieu d’arrivée. Le spectateur s’assoit à une table, et après communication verbale ou émotive (10 minutes environ) reçoit, (telle une pizza sortant du four) un poème : « le sens est le temps d’un son »

SHARMILA NAUDOU
Emily, Clélie, Marguerite et les autres
ou les fantômes de ma désuétude.

Avec l’aide d’Audrey Ruzafa

Comment faire dialoguer tous mes fantômes ? Ceux dont j’hérite malgré moi, les ancêtres, et ceux que je me suis/ qui m’ont choisies ?
Dans l’agenda de mon arrière-grand-mère, des vers de circonstance laissés par ses amies à la fin du XIXème siècle.
Dans ma tête, les mots d’Emily Dickinson, lettres ou poèmes.
« Les feuilles ainsi que les femmes s’échangent d’exclusives confidences » écrit cette dernière. Femmes de l’intérieur. Intérieur clos des maisons, intérieur de leurs corps, intérieur de moi.
A partir de matières disparates collectées dans une maison familiale en Ariège et dans les œuvres de la poétesse, tenter de dessiner un paysage.

MAXIME REVERCHON
Pèlerine (écrit en cours)

Peu de temps avant le départ, un peu après le retour, sur la table il y a une carte transparente : Rau de la Biche – Chemin du Grand Creux – Chemin de la Levée. « L’alignement est suffisant, il donne une représentation du terrain. »

SACHA STEURER
Par-là nous sommes des chevaux (écrit en cours)

L’agenda perpétuel est entre nos mains. Le temps passe. Le présent déchire l’infini du temps. Les Psaumes sont chantés à l’aube par le Père Jean sur un rocher. Les nomades me donnent la clé de la porte du Printemps et je raconte à l’enfant des histoires de visages. Nous étions arrivés à une source se divisant en trois : la source géographique, la véritable et l’authentique. Mais qu’est ce après tout un voyage ? Sinon un court espace à prolonger par le temps de l’écriture – retour régulier au point d’éternité. Pierres blanches pour former des mots sur la terre rouge –

Et la présence de Pamela Vilches Álvarez qui tiendra un stand de vente de cahiers artisanaux.
Le projet de reliure et de micro-édition artisanales Les Mots que- est né à Marseille, il se nourrit des voyages pour apprendre les savoirs-faire d’ailleurs autour de la reliure. Les matières sont entre autres des papiers locaux, certains du Chili. On utilise du tissu wax (récupéré des ateliers de couture de Marseille) du coton, et du papier recyclé artisanal.Pour les idées en tête Les Mots que- coinçoit des projets collectifs à l’atelier Meraki situé au Cours Julien. Un poème unique d’auteur édité sous forme de mini livre.

Sortie de résidence: L’oiseau bleu

Sortie de résidence: L’oiseau bleu

Ouverture publique
après une semaine de recherche sur le cinquième tableau de
L’Oiseau bleu (de Maurice Maeterlinck)

intitulé La Forêt par la Cie l’Argile

avec
Luca Bondioli
Emma Gustafsson

Installations et créations plastiques
Barbara Fougnon

Vidéo et photographie
Trista Ma

Mise en scène et dramaturgie
Eric Schlaeflin
————————–————————–————————–———–

Rappel des faits
Fait n° 1
La fée Bérylune est apparue nuitamment, la veille de Noël, à Tyltyl, jeune garçon et fils d’un bûcheron. Elle lui a demandé de trouver pour elle l’oiseau bleu, l’unique remède pour soigner sa fille qui semble atteinte d’un mal étrange et incurable : elle voudrait être heureuse. Il part, accompagné de sa sœur Mytyl, à la recherche du précieux volatile. Les jeunes aventuriers ont déjà traversé quelques contrées insensées (le Pays du Souvenir et la Nuit) lorsqu’ils entrent dans la Forêt sous un clair de lune.

Fait n° 2
La Cie L’ARGILE imagine en septembre 2014 une première esquisse de la pièce formée de courts fragments visuels.
En mai 2017, une nouvelle esquisse, basée sur le premier acte, devient le point de départ de la création de la pièce dans son intégralité.

Fait n° 3
En résidence à la Déviation du 9 au 14 octobre, le tableau de la Forêt est choisi pour aborder l’une des thématiques majeures de la pièce : chercher « l’âme des choses ».

La disputatio
La scène de la Forêt est celle d’un procès de l’humain jugé par la nature, végétale et animale.

L’ouverture publique sur notre semaine de travail vous convie à discuter avec nous les enjeux philosophiques et théâtraux de cette scène de L’Oiseau bleu.

Un lieu, des matières, des idées sont exposés et mis en discussion.

 

 

Concert CieKta & Le Chant des Grenouilles

Révolution du 13 octobre :


Le Chant des Grenouilles & Cie Kta

La soirée concerts commence avec notre ami Lorenzo Valera (chant.guitare.accordéon) qui présentera le spectacle « Le Chant des Grenouilles » en trio avec Séline Gulgönen (chant.clarinettes) et Laila Sage (chant).
150 années de luttes à travers les chants italiens de tradition orale.
Ce concert inaugura une série d’ateliers de chant populaire , « La terre aux mille voix », à la Déviation à partir du mardi 24 octobre.
https://chantgrenouilles.jimdo.com/
http://bulkington.alekos.net/fr/la-terre-aux-mille-voix-cours-de-chant-populaire-en-chorale-à-lestaque

En deuxième partie :
Cie Kta, histoires populaires et enragées (punk/noise)
La cie Kta raconte l’histoire populaire de cette drôle de France, élevant la voix de celles et ceux qui nous précèdent, de ces héro-ïnes ordinaires qui se sont battu-es pour plus de justice et qui sont resté-es humain-es face à l’inhumanité. Elle s’acharne à fouiller, à creuser et à déterrer des histoires de femmes, de hors-la-loi, de communardes, d’idéalistes, de bandits au drapeau noir soucieux d’écrire une autre histoire de France,empreinte de fraternité, de solidarité et de liberté.
anne : chant, chloé : basse, david : batterie, fred : guitare
https://ciekta.bandcamp.com/

+++ Les artistes sont rémunérés grâce à vos entrée à prix libre +++

affiche grenouille def logo cie kta 2017 72 copy

 

 

Enregistrer

Atelier + JAM festive de Danse Contact et Musique Improvisée

Atelier + JAM festive de Danse Contact et Musique Improvisée

Jam Festive de rentrée

Première Jam de contact improvisation de l’année à la déviation, où vous pourrez apprendre ce que le collectif de contact improvisation vous propose pour cette nouvelle Année

18h-19h : Cours d’initiation au Contact improvisation
19h30 – 22h : Jam en silence et Musique.

Puis une auberge espagnole, où nous pourrons partager un repas ensemble, apportez vos bons petits plats.


Tarif : à partir de 5 euros l’atelier et 3 euros la jam.

« Le contact improvisation (CI )pourrait se définir comme une danse-sport qui naît de l’écoute et du contact physique entre deux ou plusieurs partenaires; un jeu d’exploration gestuel et sensoriel qui s’invente à chaque instant, prend les qualités les plus variées, et demande à être vécu et partagé, tel un dialogue. » (I.Uski)
L’espace de pratique privilégié du contact improvisation est la jam:

La jam est un moment de pratique où les danseurs sont responsables de leur préparations physiques.

Il s’agit d’un espace d’improvisation dans lequel on peut entrer/ sortir, être acteur ou témoin. La danse peut se développer seul, en duo, trio ou en groupe, elle naît des inspirations de chacun.

Des musiciens, plasticiens, comédiens… peuvent se joindre aux danseurs, il s’agit d’un espace d’exploration dans lequel toute forme d’expression est bienvenue.

La jam n’est pas un spectacle, il n’y a pas de spectateurs, tous les participants sont impliqués.

———–

La Déviation 210 chemin de la Nerthe, 13016 Marseille
Pour venir :
Train : depuis la gare Saint-Charles, gare de l’Estaque puis 20 min de marche.
Bus : Bus 35 depuis Joliette, arrêt Estaque Castejon puis 20 min de marche et bus 36 depuis Bougainville, arrêt La Nerthe Mistral puis 15 min de marche. (ou bus de nuit 535 à partir de Canebière Bourse)
Voiture : après L’Estaque, prendre la montée Antoine Castejon à sens unique, puis le chemin de la Nerthe (direction La Galline), jusqu’au numéro 210.

Concert de Tango et Milonga

Concert de Tango et Milonga

EL MANEJE est un duo composé par Eugenia GARRALDA LAZARTE et Guillermo DE PABLO du groupe PASAJE NORUEGA. Ils représentent la nouvelle scène de Tango Joven de Rosario, deuxième ville de l’Argentine.Le duo joue des tangos d’hier et aujourd’hui, des chansons de leur composition, et de la musique du littoral argentin. Ils ont joué dans de nombreux théâtres et scènes d’Argentine, du Chili, d’Uruguay, de Cuba et d’Espagne.

C’est leur première en France !

INCARTADES – Exposition

INCARTADES – Exposition

INCARTADES

Une exposition de

Edwin Cuervo
Juliette Feck
Ludivine Venet

+Guests ( Surprise !!! )

Exposition du 24 au 27 Aout 2017 de 14 à 20H


>> Brunch en présence des artistes le Dimanche 27 Aout de 14H à 20H <<

 

 

.