Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet événement est passé

Sortie de résidence de la Cie El liqa’ – Les Bacchantes –

juin 23 à 19 h 00 min - juin 24 à 14 h 00 min

18582200_800777300098264_2714441629949123534_n

La compagnie El liqa’ a le plaisir de vous inviter à une présentation d’une étape de travail de leur création

« Les Bacchantes, construire la paix au choeur du pays »

vendredi, 23 juin à 19h
&
samedi, 24 juin à 14h

Avec Maria Isabel Cañón, Robin Charbois, Maxime Chazalet, Hélène Duret, Adam El Hajj, Raphaëlle Grélin, Mohamed Larbi, Fabio Raffo, Mamadou Traoré

Mise en scène Emilie Heriteau
Création et régie lumière Anne-Sophie Mage
Compositions musicales Hélène Duret

La pièce d’Euripide « Les Bacchantes » se clôt sur un acte terrifiant, sur un échec violent, l’échec d’un accueil, d’une rencontre, d’un possible devenir commun.
Dionysos est double : l’étranger venu d’Orient est natif de Thèbes, à la fois Grec et Barbare. Il ne cherche d’abord aucune transcendance, mais à se faire reconnaître, à trouver la légitimité d’une place au coeur de la cité. Et c’est l’aveuglement du pouvoir d’Etat, qui conduit Dionysos a montrer qu’il peut se montrer « le plus redoutable des dieux et le plus doux aussi. »
Nous avons établi, avec précautions, un parallèle avec la violence des crimes de janvier et novembre 2015. La mise en tension est périlleuse, néanmoins il nous semble que certains termes du mythe grec nous permettent de regarder autrement les évènements tragiques de 2015.

Nous avons entrepris de relever un mythe, de nous étonner de sa capacité à résonner jusqu’aujourd’hui, mais nous avons aussi à nous battre et à argumenter contre lui, pour le réouvrir, chercher ce qui de la rencontre entre Penthée et Dionysos, entre la cité et le choeur a été manqué et ce qu’il nous faut reprendre.
Nous vous invitons à venir échanger avec nous de cette tentative.

« La tragédie des Bacchantes montre les dangers d’un repli de la cité sur ses propres frontières. Si l’univers du Même n’accepte pas d’intégrer à soi cet élément d’altérité que tout groupe, tout être humain porte en lui sans le savoir, comme Penthée refuse de reconnaitre cette part mystérieuse, féminine, dionysiaque qui l’attire et le fascine jusque dans l’horreur qu’elle est sesnée lui inspirer, alors le stable, le régulier, l’identique basculent et s’effondrent, c’est l’Autre dans sa forme hideuse, l’altérité absolue, le retour au chaos qui apparraissent comme la vérité sinistre, la face authentique et terrifiante du Même. La seule solution, c’est que (…) l’Autre devienne une des dimensions de la vie collective et de l’existence collective de chacun. L’irruption victorieuse de Dionysos signifie que l’altérité s’installe, avec tous les honneurs, au centre du dispositif social. »

Durée estimée : env. 1h30

Détails

Début :
juin 23 à 19 h 00 min
Fin :
juin 24 à 14 h 00 min

Lieu

La Deviation
210, Chemin de la Nerthe
Marseille - L'Estaque 13016, PACA 13016 France
+ Google Map
Téléphone :
09 81 09 44 01
Site Web :
http://www.ladeviation.org/